Accueil

 

Sommaire

Meucci, inventeur du téléphone, spolié par Bell

 

Sources:

Chambre des Représentants des Etats-Unis d'Amérique du Nord: http://thomas.loc.gov/cgi-bin/query/z?c107:H.RES.269:.

Wikipedia: Antonio Meucci (http://fr.wikipedia.org/wiki/Meucci).

Wikipedia: Charles Bourseul: (http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bourseul).

 

Antonio Meucci est né le 13 avril 1808 à San Frediano près de Florence.

Ingénieur italien émigré à Cuba où il inventa une méthode pour galvaniser le métal qu'utilisa alors l'armée cubaine, et une méthode afin de traiter de maladies par électrochocs, , il imagine en 1849 les bases du téléphone et fabrique un prototype, avant d'émigrer à New York afin de promouvoir ses inventions,

Dès le milieu des années 1850, il crée son prototype de "telettrofono" installe un système de communication via un fil de cuivre entre son atelier et son domicile.

En 1860, à New York, il fait une démonstration de son invention à son ami Enrico Bendelari, dont une description est publiée dans un journal de New York en italien, L'Eco d'Italia .

Après avoir fondé le 12 décembre 1871 avec trois associés la Telettrofono Company, faute de financement, il ne peut payer 250 dollars pour un brevet et il dépose le 28 décembre 1871 un "avertissement de brevet" qui n'est que provisoire; Meucci peut le renouveler en 1872 et 1873, mais est trop pauvre pour le refaire ensuite.

En 1874, il contacte Edward B. Grant le vice-président de la Western Union, compagnie de télégraphes, afin de lui présenter son "télégraphe parlant". Grant propose à Meucci d'utiliser ses locaux et d'y entreposer son matériel, et d'examiner les plans de l'invention, puis repousse durant deux ans tout rendez-vous pour une démonstration, jusqu'à ce qu'en 1876 Meucci, faute de financement, perde ses droits sur son invention. La Western Union prétendit que le prototype fourni avait été perdu.

Or, Alexander Graham Bell, de la Western Union, qui a travaillé dans l'atelier où était entreposé le matériel de Meucci, a déposé son brevet (n° 174465) le 6 mars 1876 sans en déposer l'antériorité ni légale ni légitime, mais aidé financièrement par le riche industriel Hubbard, à qui il promet d'inventer une machine qui permettrait à sa jeune fille sourde-muette d'entendre. Par la suite, il a payé la Western Union 20 % de ses profits durant 17 ans en échange de ce prototype dérobé.

Le 13 janvier 1887, le gouvernement des États-Unis propose d'annuler le brevet de Bell pour des raisons de fraude et de fausse déclaration, ce que la Cour suprême a juge viable et renvoie pour jugement.

Meucci intente un procès à Bell, des démarches judiciaires sont effectuées pour annuler le brevet de Bell à partir de 1887, mais celui-ci est déjà riche et puissant et le procès dure jusqu'en 1896, lorsque la mort de Meucci, le 18 octobre à San Francisco, met fin aux procédures.

En 1989, Basilio Catania, ex-directeur de la CSELT, alors  qu'il est ingénieur de théâtre à Florence, découvre les travaux de Meucci.

 Le 11 juin 2002, la Chambre des Représentants du Congrès américain admet à l'unanimité le crédit officiel de l'invention du téléphone.

_____________

 

Charles Bourseul, télégraphiste français a aussi de façon indépendante inventé un téléphone en 1854, présenté dans un rapport qui est dédaigné par ses supérieurs, son chef lui recommandant de ne se consacrer qu'à son emploi de télégraphiste. Il publie néanmoins la communication « Transmission électrique de la parole » dans L'Illustration du 26 août 1854.