Accueil

 

Sommaire

Minutes du procès d'Alain Dumas*,

médecin généraliste à Saint-Brieuc, 

devant le Conseil national de l'Ordre des Médecins

 à Paris le jeudi 23 janvier 2003

 

 

[Devant le Conseil de l'Ordre, boulevard Haussmann, il y avait une foule de plus d'une centaine de personnes qui occupait le trottoir et trois camionnettes de police, prêtes pour embarquer les manifestants. Au Conseil de l'Ordre on a d'abord dit qu'il n'y avait pas assez de place dans la salle pour le public et se sont ensuivies de longues négociations pour l'accueillir, car un intervenant savait très bien qu'il y avait beaucoup de place dans cette salle. La foule a pu entrer, et beaucoup de personnes sont assises par terre ou sont restées debout.]

 

Rapporteur:

Alain Dumas, né le 15 mars 1944

Le 23 novembre 1996: violation des articles 8, 14, 31, 70.

Les Drs Guiomar (Saint-Brieuc) et Kerbiat se plaignent.

Guiomar: Solomidès et DPG, homéopathiques.

Kerbiat dès 1992: tests discutables et traitements Beljanski. Une patiente commune refuse des traitements classiques.

Traitements mystérieux venus de l'étranger... le vaccin de Friedman.

Sur Guiomar, Dumas assume la thérapie car c'est un cancer terminal, un traitement palliatif.

Michel Mahé: Ce sont des calomnies, des mensonges. Il n'accepte pas que ses patients soient soignés par un autre et refuse de comprendre les traitements. Diffamation sur stérilisation des instruments.

Dumas dit avoir des références bibliographiques et témoignages des malades.

Vu une cinquantaine de cancéreux, Dumas propose une thérapie complémentaire. Les témoignages sont terminés par la liberté de choix thérapeutique.

Aucune plainte de malades.

Plainte du Conseil départemental des Côtes d'Armor recevables.

Plainte vague, réponses précises: rejet de la plainte.

Traitements qui n'ont pas eu de tests selon la loi Hurrite 1988

Remèdes insuffisamment éprouvés.

Interdiction d'exercer pendant un mois.

Il est décidé: la décision du Conseil de l'Ordre départemental des Côtes d'Armor du 23 novembre est annulée.

Le 19 octobre 2001, le Conseil d'État, décret 6 septembre 95: ne pas proposer de remède illusoire ou insuffisamment éprouvé.

Traitements étrangers sans AMM, non testés selon la loi du 20 décembre 1988.

Sans rechercher l'opinion sur la communauté scientifique internationale, on ne respecte pas le droit.

Défenseur Me Frémon n'a pas à ajouter d'éléments, la charge est à la partie adverse.

Le vaccin de Friedmann est une injection de ... des plus anciens: myopathie cortisonique. (Intensive Medical).

Efficacité jamais évaluée par l'AFSSAPS car aucune demande.

Produit Beljanski sans AMM, Mme Beljanski condamnée en 2001.

Le 26 novembre 2002, le Dr Dumas, averti.

15 janvier 2002, le Dr Dumas répond.

DPG flavonite

Le Bioparyl extrait de ginkgo biloba, radique, distribué en Belgique comme [...].

Le Phosphorus est remboursé contre le cancer.

Pas qu'application des AMM.

L'AMM introduit impression de fausse sécurité.

Me Gosselin du Conseil départemental des Côtes d'Armor: Dumas a reçu la plainte et a pu se défendre: la plainte est recevable.

Le Dr Dumas n'a jamais montré que le Bioparyl a fait ses preuves selon la loi Hurrite

 

Témoins

Paul Plaudouven

Des malades venus nombreux de loin malgré la maladie.

Plainte sur l'article 39 pour des traitements illusoires ou insuffisamment éprouvés.

Dumas a des connaissances en homéopathie, acupuncture.

Grande connaissance pour le cancer.

50 témoins, 750 signatures de pétition.

Affaire Baldi en 1917: le droit repose sur la liberté des citoyens.

29 juillet 1950: le Conseil d'État dit que le Conseil de l'Ordre doit respecter législation.

Le Conseil de l'Ordre défend le corporatisme.

Le 23 juin 1950: la loi [...]

Le 29 juillet 1950: liberté des médecins, et des citoyens pour leurs soins.

Liberté des traitements, mais souvent interrompus, dans des cas graves.

1946: principe constitutionnel

Les citoyens ont des droits sociaux.

Attente grave dans la suspension pour un traitement non conventionnel.

Le 16 août 2002, le Conseil d'État a confirmé après la loi Kouchner.

La loi du 19 janvier 1984: le droit au meilleur traitement est reconnu par le parlement européen.

Le parlement européen le 19 janvier 1997

Le 12 septembre 1988: résolution européenne pour l'harmonisation des médecines européennes.

 

Avocat:

Principe de l'égalité

Article 162-2 de liberté de prescription.

Que prescrire? 511 médicament par présentation ou fonction; article 601 qu'avec AMM ou visa.

Longue procédure, sur appel du Conseil national sur la décision du Conseil départemental, comme quoi la décision n'était pas motivée.

Thérapie non classique: c'est revendiqué; mystérieuse...

L'argumentation devant le Conseil d'État pas la même: pas de documentation scientifique.

Ce n'est pas au médecin de prouver qu'il y a AMM, c'est au Conseil plaignant d'apporter la preuve que ce n'est pas un médicament.

Le renversement de la charge de la preuve par le Conseil d'État.

Sur le vaccin de Friedmann, il y a des publications, qui parlent de complication, pas de demande d'AMM faite, et donc aucune autorisation.

Sur les produits Beljanski (M. Duneton dit qu'il n'y a pas d'autorisation; lapidaire pour les autres produits pas de publication

Le Conseil d'État distingue les données actuelles et les données acquises de la science. distinction

Un médecin qui respecte les données acquises ne commet pas de fautes, mais aussi celui qui respecte les données actuelles.

Le médecin informe ses malades sur ses thérapies.

Première certitude: j'envisage une alternative ou un complément thérapeutique sans AMM

Deuxième certitude: ces produis n'ont pas fait de validation scientifique dans le cadre de la loi Huriet

Troisième certitude: il y a que documentation. je suis un juriste. Je n'ai pas vu d'AMM, je n'ai vu qu'une demande d'AMM loi Huriet pour le DPG.

Pour les produis Beljanski, il n'y a qu'une décision de justice.

Pour le Phosphorus, il y a une liste d'articles et un article, témoignage d'un médecin, Dr Bourgari, ami cancéreux, de mort plus douce.

Le Conseil départemental a déposé un mémoire reprenant ces thèses.

Vous vous souvenez longue série jurisprudentielle sur la vitamine C.

Gosselin

 

Dumas:

Je suis heureux de m'exprimer ici car je n'ai pas été bien compris en 99.

J'ai fait un mémoire

Le Bioparyl a été utilisé par le Pr Israël.

Mystérieuses: procès en sorcellerie, quelles thérapies mystérieuses, non nommées?

Témoin fondamental: Mme Gérault témoin fondamental car s'est plainte au Dr Kerbiat au Conseil de l'Ordre. Elle a vu les autres avec cancer du sein mourir, elle étaient trois.

Pronostic à trois mois, dramatique.

C'était il y a huit ans. J'ai aussi prescrit un traitement hormonal.

Lorsque j'exerçais au Val de Grâce, il y avait camaraderie. Je lui ai adressé le dossier Beljanski qu'un de ses collègues utilisait. Il s'est servi du dossier contre moi en disant sans preuve que j'utilisais les autres produits.

Les produits Beljanski sont souvent inefficaces utilisés seuls.

En tant qu'officier supérieur, je refuse cette attaque.

En Indochine, la phytothérapie m'a intéressé.

Les traitements iatrogènes: il faut l'AMM mais elle est insuffisante.

Elle est obtenue après des études sur le rat et le volontaire sain, pas le malade.

La bactrine: des centaines de morts aux USA.

J'ai vu la étude de la CAM, ordonnances à risque vital sur 5 départements bretons en un mois: 7% Cordarone Sotalex. Morts en toute légalité.

Il faudrait pas qu'il y ait deux poids deux mesures, fausse sécurité de l'AMM.

Le THS (traitement hormonal substitutif) a interrogé sur ces protocoles randomisés. les médecins ne font pas le dosage hormonal. Avec une ménopause à 57 ans,  risques. statines donnent cancers.

Le Bioparyl n'est qu'un extrait de ginkgo biloba, ce n'est pas un traitement mystérieux, ce traitement Beljanski. On obtient 90 à 95% de réductions de fibroses.

Mirko Beljanski est au banc de la communauté scientifique parce qu'il a fait évolué par novations. Thomas Kuhn dit qu'il faut une rupture.

Avant Crick et Watson, on croyait que les gènes étaient des protéines.

Monod était pour le tout ADN.

Beljanski a trouvé la transcriptase inverse.

Monod [...]

Temin lui a rétrocédé moralement son prix Nobel.

Glorion: le bien être du malade, concertation, dialogue. La confraternité est trop présente.

Dans cette plainte pour charlatanisme, les grands oubliés sont les patients.

J'explique toujours les risques thérapeutiques, toujours. Je ne dis pas: "ne lisez pas la page de droite".

Il y a beaucoup de malades qui sont venus de loin et se sont levés à deux heures du matin.

C'est toujours la même chose: l'AMM, la loi Hurrite, un traitement mystérieux, et on oublie le patient.

J'ai vu des médecins cassés.

Je ne me suis pas suicidé comme ce pauvre Dr Gabriel de Moselle, qui a laissé une femme et trois enfants.

[Applaudissements]

 

Me Frémon:

Le Dr Moulinier pourra apporter des compléments.

L'affaire commence il y a fort longtemps: Dumas, en 95-96, est convoqué.

On ne comprend pas, mystérieux, danger public.

On comprend que ce n'est pas quelqu'un qui se résigne.

Est-ce qu'on va donner un traitement validé, sans savoir bien ce que c'est, ou est-ce qu'on lui donne un produit ou un médicament de telle façon que la thérapie classique s'additionne pour faire du bien?

Des malades sont venus, non pour faire pression, mais pour témoigner que vous n'avez pas à faire à un charlatan.

Dumas: il a un défaut; il est ouvert comme homme. lorsqu'il trouve quelque chose d'intéressant, il le dit aux autres. Il envoie une documentation au Pr Kerbiat, hospitalier, qui ne dit rien, et alimente la plainte avec les documents.

Cette affaire est née par des documents qu'il a envoyé lui-même.

Plainte du Dr Michel Mahé, gastro-entérologue, qui n'apprécie pas la thérapie d'une malade.

Au Conseil régional de Rennes, tant qu'on ne me démontre pas que j'ai prescrit un traitement dangereux, je n'ai rien à ajouter.

Quatre produits, la dame est venue. le Conseil régional a considéré qu'il n'y avait rien.

«On peut s'interroger sur des thérapies mystérieuses.»

Le Conseil départemental a décidé que l'acquittement ne va pas, et on va donc devant le Conseil national, qui décide que les quatre fameux éléments s'assimilent à du charlatanisme. Il a ferme un mois.

Le Dr moulinier, président de l'association Montesquieu, à Bordeaux.

Le Conseil d'État a cassé aussi pour lui.

L'AMM est obligatoire pour les médicaments.

Il y a la loi Hurrite

Le code de déontologie dit que le médecin peut prescrire sans AMM, sous sa responsabilité.

J'ai plaidé souvent en Europe, pour des médecins frontaliers, médicaments utilisés d'un coté, pas de l'autre.

Le Dr Léon a interrogé l'Agence du médicament sur quatre médicaments: il n'a pas mis de guillemets. On a rajouté Solomidès et Phosphorus. Ce n'était pas dans le Conseil départemental. Ça a été rajouté pour aujourd'hui.

Je connais Solomidès. C'est dans la presse depuis très très longtemps. Je sais même où était le laboratoire, les poursuites à Nanterre.

Beljanski aussi est connu. des personnalités ont utilisé ce produit. Israël, pièce 11, Pr émérite de cancérologie, le 15.11.2002 a écrit qu'à la fin des années 80 dans mes services de l'hôpital Avicenne, le Bioparyl. Il s'est avéré inefficace sur les tumeurs mais efficace sur les fibroses radiques, et l'ai indiqué à mes étudiants. Beljanski s'est fâché car je ne pouvais confirmer sur les [...] néoplasiques. Les effets anticancéreux sont fantaisistes.

Il n'a jamais arrêté une thérapeutique classique.

Suivez le Conseil régional: il ne devait pas être sanctionné.

 

Dr moulinier:

Je vous conseille de condamner le Dr Dumas. Ça va vous surprendre.

Déjà, personne ne fait confiance au Conseil de l'Ordre.

La pantalonnade du président Auvergni, qui a du démissionner.

Le vaccin de Friedmann a l'AMM au niveau européen. Continuez à vous couvrir de ridicule.

Phosphorus et cancer. Sur l'ordonnance, vous avez repéré le Phosphorus, l'homéopathie, mais pas le carcandil. Le Phosphorus est prescrit contre la fatigue, c'est un médicament de terrain, pas un anti-cancéreux.

Le Phosphorus, expérimenté chez le rat; de façon allopathique, produit des problèmes hépatiques.

Le Phosphorus, dans les hépatites, et les pancréatiques. Je peux vous fournir 200 pages d'études.

M. Léon, sur le Bioparyl, action sur les fibroses.

Je connais les possibilités et limites des produits Beljanski.

_Dr Léon: J'ai entendu votre non-réponse.

_Dumas: On avait que l'AZT, cochonnerie on n'avait que ça. Un patient ne prenait que du PB-100, pao perreira, et il allait mieux.

Cas concrets: cancers de l'ovaire. On faisait de la chimiothérapie. C'est la seule où la chimiothérapie est efficace.

J'ai développé une complémentation avec un produit Beljanski sur huit patients, phase 3. Aujourd'hui à 10 ans elles sont vivantes.

Un matin ça n'a plus marché. Le protocole avait changé, avec le Taxol-platine. Rechute à chaque fois. La potentialisation thérapeutique est intéressante.

Sur les cancers du poumon, très difficile à soigner, prolongation.

J'ai utilisé le vaccin de Friedman, je ne le fais plus, je l'ai fait contre l'asthme, sur des utilisations en Allemagne. ça avait utilisé à l'époque héroïque de lutte contre la tuberculose.

C'est du sérum du bacille de tortue.

On a des travaux la dessus. Le dossier d'AMM va être repris en Allemagne.

_[?]: Est-ce que vous assumez tout seul la relation avec votre malade?

Est-ce que vous modifiez la thérapie classique?

Est-ce que vous substituez la thérapie classique?

_Dumas: Je suis un scientifique, je fais appel à la radiothérapie. J'essaie de protéger sa moelle osseuse et son foie.

Phytothérapie sur le foie, Phosphorus si on veut.

Des malades viennent me voir sur ma réputation en disant: donnez-moi des produits Beljanski, je veux éviter la chimio: je dis non.

Le Pr Petr Skrabanek à Dublin, chef hospitalier à Dublin a écrit La fin de la médecine à visage humain je voudrais écrire la dessus.

Je suis un chercheur. À 54 ans, j'ai passé mon diplôme d'immunopathologie à l'université de Brest.

Je vois 10 à 12 patients en 10 heures de consultation quotidienne.

 

* Frère de l'animatrice et productrice de télévision Mireille Dumas, présente à l'audience. à la fin de l'audience elle embrasse Alain Dumas. Je vais lui demander pourquoi elle ne fait aucune émission là-dessus. Elle me répond que c'est difficile dans une émission à 20h50, que la plupart des grands professeurs ont des intérêts et sont hostiles...

Mireille Dumas a raconté à la télévision qu'elle a dû interrompre pour aller pleurer l'interview d'une mère qui agonisait du sida. Mais que fait-elle?  Quel courage? Quelle sincérité?