Accueil du site

Sommaire des lectures

 

Le lecteur

Cont@ct

 

Commentaires de

La Loi du Soleil - Le Chemin de El Cantare (1994)

de Ryuho Okawa

(Happy Science, 2012)

 

[samedi 11 et dimanche 12 août 2012]

 

Préface

p. 5 1er paragraphe: parle de lui à la 3e personne.

Argument marketing du nombre de personnes qui connaissent pour faire croire que c'est valable (vu à la tv)

2e paraphe: prétention sur son niveau d'éveil et le succès de son groupe

p 6 invoque la vertu d'humilité

livre "infiniment mystique"

prétention à faire de ce livre "le sens commun universel"

 

Chapitre I

p8 langage poétique

p9: prétention à ce que la "vérité" vienne du Japon 

prétention à "sauver le monde"

 10 avant dernier § affirme qu'on ne peut pas ou ne doit vivre si on croit qu'on ne "survit" pas à sa mort; alors qu'on vit avec des habitudes, comme les autres animaux, et qu'on n'a pas de raison de se suicider tant qu'on parvient à bien accomplir ses besoins (matériels, sociaux).

Les "tentatives d'amélioration" ont leur justification en soi: on n'améliore pas pour l'éternité, mais pour que ce soit mieux que les instants passés.

dernier § aucun argument pour accréditer les idées de Bouddha. Juste 2 questions rhétoriques et ensuite la réponse comme quoi c'est impossible, on ne sait pourquoi.

p 11 1er §: argument d'autorité: Bouddha est supérieur à vous.

p12 2e§ Jésus argument du nombre d'adhérents

3e§ argument d'autorité

p12 1er§  "soyez humble": pas comme lui

2e§ "naissance et mort" "indices les plus importants" de la "présence" de Dieu. En quoi? Même pour les oxyures, les mites, les moustiques?

p12-13 apparition, disparition des entités du monde: ok. Premières remarques des présocratiques

p13 ad § temps définition floue, métaphorique

d§ ce n'est pas une "théorie"!

p14 d§, ce qui fait que ça ne change pas dans le changement, ce sont les processus cycliques (auto-entretien), sélectionnés dans la vie (supériorité théorique et explicative de L.-L. Salvador)

p15 affirmation gratuite sur l'essence de l'"homme" ("l'esprit"). Je peux dire que c'est son ADN, ses 46 chromosomes, que tous ont. Les extra-terrestres ou d'autres primates terrestres ont de l'esprit.

p16-17 allégorie, un peu insultante et méprisante (et manichéenne), mais aucun argument tangible, pour arriver à l'affirmation de l'ad§ (vie éternelle, réincarnation)

p18 aucun argument pour affirmer que l'univers a 10 dimensions

p19: une dimension n'est pas "un élément constitutif du monde", c'est une relation comparative ou quantitative

p20 la partie la plus complexe, mais pas du tout expliquée, argumentée: incompréhensible

p20-21 ajouter à la longueur, 1ère dimension, l'altruisme comme 7e, la connaissance comme 6e, la spiritualité comme 5e, semble arbitraire. Le fait qu'il y ait la 4e, le temps, ce qui est considéré ainsi depuis longtemps en physique (voir depuis le début, ne suffit pas à expliquer la "préscience"

p24 "Les 4,6 milliards d'années d'histoire terrestre" régis par ces 3 entités ("consciences planétaires"): les géologues vont être contents d'avoir cette révélation.

p25: d'où lui viennent ses datations? Déjà, il devrait réfuter le big bang à 13 milliards d'années (lui dit 40, p 26), ce qu'il élude. Surtout, qu'est-ce qui fait que Dieu, éternel, décide d'un coup il y a 100 milliards d'années à créer l'Univers, à un instant de son éternité? Evénement sans cause, contrairement à tous les autres?

p27 étoiles et planètes vivantes et conscientes? Les astronomes sont des biologistes alors, et elles devraient aussi avoir des psychologues et des éthologues pour les étudier.

p27 Bizarrement, il est plus ignorant sur la date du premier esprit humain que les paléontologues, cette fois.

d§ il parle d'"explications" alors qu'il n'y a que des descriptions, qu'un récit.

p28 Il place le début du Soleil à 10 milliards d'années alors que les astrophysiciens sont d'accord pour 5.

Esprit humain il y a 5,5 milliards d'années? L'humain, c'est plutôt en centaines de milliers d'années (selon la délimitation que l'on fait dans l'évolution des primates et des hominidés).

Cette entité supérieure aurait produit un animal-végétal très évolué, mais sans évolution préalable comme on la voit sur Terre (où on remonte génétiquement les lignées).

L'autogamie est chez les plantes, n'est pas exclusive car elle ne permet pas une diversité génétique qui elle permet l'adaptation http://fr.wikipedia.org/wiki/Autogamie 

"El Miore" partirait d'une espèce dont la complexité n'a jamais existé sur Terre (animal avec photosynthèse, deux jambes (et donc deux bras libres avec des mains?)) et le fait évoluer? alors que l'évolution commence par des acides aminés, puis des individus monocellulaires, etc., sur des centaines de millions d'années pour arriver à des animaux comme les mammifères.

p29 Le Dieu aurait intentionnellement produit une éruption volcanique sur Vénus, détruisant cette civilisation si idyllique. Ces êtres si civilisés avec des vaisseaux spatiaux ne peuvent-ils pas prédire les éruptions volcaniques? Ce serait le sbire de Dieu de tout organiser.

p30 Les 8  planètes se sont créées en même temps, dans un même amas autour du Soleil

P30 Il parle d'instauration de la réincarnation sur Terre, mais pas sur Vénus.

p31 "réalisèrent qu'il était temps de créer des formes supérieures de vie sur terre", il y a 600 millions d'années. Pourquoi il aurait été temps à ce moment plutôt qu'avant? A part que ça correspond à ce que la science établit sur la naissance d'espèces pluridisciplinaires.

p31 Les mammifères créés par des concepts? Alors que l'évolution suffit, et que la dérive des continents explique certaines subsistances (lémuriens  à Madagascar, marsupiaux en Australie).

p32 Le nom autoproclamé de "El Cantare", qui l'utilisait? Qui communiquait avec lui en l'appelant ainsi, durant des centaines de milliers d'années.

Il fait comme s'il n'y avait comme maintenant que les humains (avec lapins, chiens, chats souris...), alors qu'il y a eu des tas d'hominidés divers, et souvent simultanés (comme avec les néanderthaliens il y a encore 32000 ans). Les apports sur l'évolution depuis Lamarck, Wallace et Darwin sont complètement éludés. Effectivement, il est bien plus difficile de les réfuter tellement ils sont explicatifs. 

p32 "Vie courte" des humains? Ils vivent plus longtemps que la plupart, voire tous les mammifères. La longévité s'explique par la capacité à échapper aux accidents et à la prédation, qui donne plus de descendants à ceux qui ont un vieillissement plus lent. Ceci explique la longévité d'oiseaux (jusqu'à un siècle) et des plus gros animaux.

p33 création magique des mâles et des femelles avec les humains. Stéréotypes du masculin (sage et courageux) et du féminin (gracieux et élégant) fort contestables (surtout pour le masculin, induisant que le féminin serait moins courageux et moins sage: c'est d'autant plus contestable que ce sont surtout des hommes qui sont en prison, font la guerre et sont violents).

"âme hautement développée", "l'origine des dieux grecs"? Lorsqu'on voit la violence entre ces dieux (Chronos dévorant ses enfants, violence et duperie de Zeus, etc.), on voit mal où est la sagesse. 

p34 "l'histoire se tourna lorsque la population terrestre allait atteindre 770 millions d'années". Mais a population humaine était "d'environ 650 millions en 1750" ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Population_mondiale#.C3.89volution_.C3.A0_travers_le_temps ). C'est donc après 1750...

p. 34 Les dinosaures ont disparu de Terre il y a 65 millions d'années.

Il explique la belliquosité, l'égoïsme et la vanité par l'environnement hostile avec des dinosaures.

p.34 "Leur apparence ressemble fort à celle de l'humain actuel, à part leurs oreilles pointues et leur queue de chat": poilue alors que le reste de leur corps ne l'est guère? Ce serait une différence mineure, qui les ferait  même plus proches de nous que les Néanderthaliens. 

"La lignée d'El Cantare, en tant que race royale": une eugénocratie?

p35 resucée du méchant Lucifel/r Satan, comme si le mal n'était pas déjà chez les animaux dans la prédation, l'élimination des rejetons d'une femelle fécondée par un autre mâle, voire dans la "rivalité" des arbres, ceux poussant plus ayant plus de lumière au détriment des autres. Le mal a sa source dans la rivalité, l'envie, la vengeance, pas dans un être créé comme bouc-émissaire comme source du mal.

p35 "10 milliards. La Terre était ainsi en mesure de recevoir autant de nouveaux migrants." Pourquoi "ainsi"?

p36 Pourquoi faut-il qu'un même être se réincarne dans deux vedettes de la science (et à propos d'astronomie, pourquoi pas dans Aristarque de Samos?). En tout cas, ceux-ci étaient des scientifiques, formulant des assertions ("lois") testables et vérifiables.

p36 Quel rapport entre le nombre d'âmes et à des dispersions du spectre lumineux (est-ce que Newton aurait parlé de cela en décomposant la lumière dans un prisme?)?

p36 Il parle d'esprits qui se réincarnent en Zeus, Zoroastre et Mani (le même esprit dans ces deux cas), fondateurs de religions contradictoires.

p37 Population de 40 milliards d'humains il y a 120 millions d'années, et on trouve des fragments de plus petits animaux, même plus anciens, mais pas de ces humains (ni de leurs artefacts)? C'est un complot? Et quelle cohabitation entre ces 40 milliards (6 fois la population actuelle) avec d'énormes dinosaures, alors qu'on parvient difficilement à cohabiter avec quelques loups et ours en France, quelque tigres en Asie, quelques lions en Afrique (et encore, celle-ci est sous-peuplée)?

p38 Apparition du mal il y a 120 millions d'années, alors qu'il n'y en avait rien de tel de toute éternité?

p38 resucée de la contradiction entre un Lucifer et un Dieu tout puissant qui a tout créé.

p39 Mythe du paradis perdu, à nouveau (comme lorsqu'il parlait de Vénus).

p39 "quelle gravité, quel sérieux": encore se jeter des fleurs, encore affichage de sa prétention.

 

Chapitre II

p42 l4-5 Pourquoi cette déréliction, cette dégradation, pourquoi des êtres supérieurs créeraient des êtres inférieurs plutôt que de ne laisser persister que leur supériorité?

p43 l11 "donc": il n'y a pourtant aucune inférence.

p43 3e§ Donc Dieu veut perpétuer Lucifer, le mal, etc.

p44 "progrès considérables au cours des temps modernes" "des sciences naturelles", alors qu'il en contredit l'essentiel, en étant d'accord avec le créationnisme ancestral? et "de l'astronomie", alors qu'il prétend que les étoiles et les planètes sont des êtres vivants, que le big bang eut lieu il y a 40 milliards d'années.

p45 "Un être humain isolé ne peut commettre aucun mal. Le mal se révèle en présence de l'autre, qu'il s'agisse d'une personne, d'une autre forme de vie ou d'un objet." Qu'est-ce qu'un être humain sans objet? Même ses organes, ses mains, ses cheveux sont des objets.

p45 Comment Dieu, si parfait, si puissant, peut n'avoir pas su que sa création allait créer le mal, malgré lui? Il créerait des animaux avec des dents, des griffes, des venins, des plantes avec des poisons, et le mal se ferait malgré lui? Incohérent.

Au moins, Okawa voit dans la source du mal la rivalité entre les individus qui "s'opposent, s'affrontant".

p46: apologie de l'esprit, dénigrement du "matérialisme": pourtant, il y aurait des "esprits néfastes", en fait sortes d'incarnations du mal en nous, boucs émissaires de ce qui est en nous en l'extériorisant dans ces entités qui vivraient "dans le froid, l'obscurité et l'humidité". Sorte de manichéisme.

p49 "Du fait de leur jeunesse, elles marchent souvent derrière les âmes les plus âgées. Est-il vraiment pertinent de parler ici d'inégalité?" Ben oui.

Quel est ce jeu des petits chevaux ou de l'oie? Dieu créerait des âmes jeunes et expérimentées pour qu'elles deviennent âgées et expérimentées? Et ensuite, que devient ce réservoir sans cesse croissant d'âmes "évoluées"?

p53 Des humains il y a 100 millions d'années? Le pytron, "machine gigantesque" il y a 100 millions d'années?

p54 Des humains sur Terre il y a plus de 300 millions d'années, au "cœur pur". Il n'y avait pas de mal. Comment expliquer le commencement du mal dans le monde, et en particulier chez l'humain, alors que c'était un humain, et donc avec toutes les caractéristiques qu'il a (imitation, envie, vengeance, rancune).

"esprits rongés par des idées ou convictions discordantes": quelles sont-elles, comment sont-elles causées alors que tout allait bien?

p55 resucée des esprits (purement) malfaisants (boucs émissaires, extériorisation du mal, manichéisme) qui investissent les humains. Alors qu'on voit bien que l'envie, la jalousie adviennent naturellement aux petits enfants.

"Esprit-Gardien qui le protègera des tentations de l'Enfer": il y parvient peu, puisque tout le mal est censé en venir.

p55: "Afin que les êtres humains n'oublient pas complètement leur origine spirituelle, de Grands Esprits-Guides de Lumière seront régulièrement envoyés sur Terre pour y fonder des religions": et pourquoi une diversité de religions contradictoires qui créent des conflits et de la violence (christianisme contre Rome, contre judaïsme, contre Islam, etc.)?

p56 Pourquoi "le Royaume de l'Enfer" aurait plus d'ampleur?

Tout est comme la théorie des épicycles en astronomie: à partir de présupposés faux et dogmatiques (comme le fait que la terre est au centre et que les astres tournent autour en cercles; ici que l'esprit est premier), on doit inventer des complications énormes et bancales.