Accueil du site

Sommaire des infos

L'indexeur

Cont@ct

 

Citations et index

Je pense, donc je me trompe

Les erreurs de la science de Pythagore au Big Bang (1994)

de Jean-Pierre Lentin

(Albin Michel)

 

 

 

Hicetas, Héraclide, Ecphantos, Aristarque: 42

Martin Luther traitant Nicolas Copernic d'"imbécile" dans un sermon: 42

Crainte, peur du ridicule à propos du géocentrisme:  43, 53

 

Galilée à Kepler: "Depuis plusieurs années déjà, je me suis converti à la doctrine de Copernic [...]. J'ai écrit sur cette matière bien des considérations, des raisonnements et des réfutations, que je n'ai pas osé publier, épouvanté par le sort de Copernic lui-même, notre maître, qui, s'il s'est assuré une gloire immortelle auprès de quelques-uns, s'est exposé d'autre part, si grand est le nombre des sots, la dérision et au mépris de beaucoup d'autres." (53)

 

Œuf de Christophe Colomb, dont le protagoniste serait l'architecte florentin Filippo Brunelleschi: 67

 

Sérendipité: 70

 

Alexander Fleming "pense, à tort, que la pénicilline aurait dans le sang une durée de vie trop courte pour agir, donc il ne croit pas à son utilité thérapeutique, et il ne fait même pas d'expériences pour s'en assurer! Le vrai responsable de cette erreur, c'est son patron au laboratoire de microbiologie, Almoth Wright. Ce personnage dogmatique et autoritaire a décidé une fois pour toutes que la lutte anti-infectieuse passe exclusivement par la vaccination et d'autres formes d'immunisation, et que jamais un médicament chimique ne pourra agir efficacement contre les microbes. Fleming avait au début la conviction inverse, mais il a fini par se laisser influencer." (72)

 

"C'est à la fois le drame et le charme de Descartes scientifique: il réfléchit en solitaire absolu, il refuse toute confrontation avec ses collègues, il dédaigne le labeur de l'expérimentation, il veut tout tirer de son propre cerveau, tout déduire en réfléchissant et en calculant. C'est démentiel, et cela suppose  tout un style de vie - Descartes habite en reclus, change perpétuellement d'adresse pour échapper aux importuns, chérit par-dessus tout la liberté de son emploi du temps, travaille dans son "poêle" (un petit bureau bien chauffé) jusque tard dans la nuit et poursuit le matin dans son lit, publie à contrecœur et préfère écrire des lettres interminables où ses déductions atteignent des sommets surréalistes." (82)

 

"Cette hypothèse de l'apparition de microbes à partir de sels inorganiques a été également défendue dans les années 60 par l'ingénieur français Louis-Claude Vincent, inventeur de la médecine "bioélectronique". Un autre ingénieur, tenté par les spéculations biologiques, Marcel Violet, prétendait à la même époque obtenir une génération spontanée de micro-organismes dans des ballons scellés contenant de l'eau stérilisée, après irradiation par des ondes électromagnétiques. Ou encore, en 1948, le psychanalyste Wilhelm Reich, dans son livre  Biopathie du cancer, publie une série de photos montrant des micro-organismes, amibes ou paramécies, qui semblent naître à partir d'un assemblage de petites particules. Ces particules, Reich les appelle "bions", elles forment selon lui les structures les plus élémentaires de la vie, elles naissent par génération spontanée et se coagulent pour former les microbes." (118)

Quelle relation avec les rétrovirus endogènes?

 

Louis Aragon, Roger Garaudy, pro-Lyssenko: 181

Maurice Stroun et Claude-Charles Mathon, auteurs de Que sais-je? pro-Lyssenko: 181

 

Giorgio Piccardi: 194-196

Giorgio Piccardi en 1958: "On regrette aujourd'hui d'avoir rejeté, comme dépourvus de sens, tant de résultats expérimentaux qui avaient seulement le tort de fluctuer, malgré les conditions opératoires qu'on supposait identiques, et d'avoir perdu, par ignorance, une foule de données précieuses. On le regrette avec une certaine honte, car notre naïf excès de rigueur nous avait fermé les yeux." (196)

 

Jacques Benveniste: 204

James Maddox, Nature: 204-207

Jean-Marc Lévy-Leblond: 204 (la mémoire de 'eau "théorie imbécile"), 210 (L'Esprit de sel)

Giuliano Preparata, Dang Vinh Luu et Marc Henry, physiciens admettant la mémoire de l'eau: 205-206

Terre creuse selon Marshall B. Gardner en 1920: 210