Accueil du site

Sommaire

Le philosophe

Cont@ct

 

Coût et profit

 

Un coût est une cause (quantitative ou numérique) d'augmentation de souffrance ou de diminution de jouissance.

Un profit est une cause (quantitative ou numérique) d'augmentation de jouissance ou de diminution de souffrance.

Par exemple, il peut y avoir un coût monétaire à prendre le train  plutôt que d'aller à pied (ça coûte 1 €) un profit temporel (ça fait gagner une heure).

*

Une valeur est une égalité entre des coûts ou des profits.

La valeur est ce que coûte ou doit ou devrait coûter quelque chose.

La valeur est le coût que nécessite (ou pourrait nécessiter),ou doit ou devrait avoir quelque chose pour son existence.

*

Une économie est l'irréalisation d'un coût.

Une dépense est la réalisation d'un coût.

Par exemple, si je prends le train, j'économise une heure de mon temps en transport et je dépense 1 €, alors que si je marche, j'économise 1 € et dépense une heure de plus de mon temps en transport.

*

Un risque est le rapport de la probabilité d'un coût sur la probabilité d'un profit.

Le risque non comme rapport mais comme soustraction, différence (sinon quel risque si la probabilité du profit est nulle? infini? oui, pourquoi pas?).

Si la probabilité du profit est nulle, il n'y a pas de risque.

Si la probabilité du coût est nulle, le risque est nul.

Le risque peut donc bien être un rapport.

*

Un danger est un risque vital.

Un danger est un risque mortel.

Par exemple, il est risqué de conduire sur les routes une rare voiture de collection qu'on aime beaucoup que de conduire une voiture moins précieuse, mais ce n'est pas nécessairement plus dangereux; par contre, il est plus dangereux (et donc plus risqué) de conduire une voiture à deux cents kilomètres par heure qu'à cent kilomètres par heure; les transports en voiture sont plus dangereux que les transports en train.

 

La sûreté est le fait d'être peu ou pas risqué.

Une sécurité est un moyen, une technique pour diminuer un risque.

Une protection est un moyen d'avoir plus de sécurité.

La prudence est l'intention ou l'essai d'éviter le danger.

L'imprudence est l'absence d'intention d'éviter le danger.

*

L'efficacité est le pouvoir de réaliser une intention économiquement.

L'efficacité est le pouvoir de faire un acte économiquement.

L'efficacité est le fait de permettre de réaliser une intention économiquement.

L'efficacité est la réalisation économique d'une intention (pas par hasard).

qui produit l'effet qu'on en attend

capacité de produire le maximum de résultats avec le minimum d'effort, de dépense

*

Un effort est la dépense que fait consciemment un sujet pour réaliser son intention.

Un effort est la dépense consciente d'un sujet.

Un effort est la dépense intentionnelle d'un sujet.

Un effort est la conscience des dépenses que fait un sujet pour réaliser son intention.

Un effort est la conscience qu'a un sujet des dépenses qu'il fait pour réaliser son intention.

L'effort comme chose, dépense fatigante.

L'effort est subjectif, plus que la dépense.

Un travail est un effort fait comme moyen pour un but.

Travail et oisiveté sont opposés.

*

La paresse est la velléité de faire quelque chose à cause des efforts que l'on croit que cela implique (ou nécessite) pour soi-même.

*

Consommer, c'est détruire en utilisant.

Consumer, c'est détruire sans utiliser.

La manducation implique la consommation.

Le Soleil se consume.

Les vivants ne consomment pas le Soleil, car ils ne peuvent pas le détruire.

Un sujet ne peut pas consumer volontairement.

Il est impossible qu'un sujet consume volontairement.

Il est impossible à un sujet de consumer volontairement.

Il est impossible pour un sujet de consumer volontairement.

*

Produire, c'est faire, réaliser des choses consommables.

En considérant que les plantes produisent, puisqu'elles ne représentent rien produire serait plutôt faire que réaliser.